Un nouveau roman du père Kevin Dessinga (Franciscain), aux éditions Edilivre

 

Un nouveau roman du père Kevin Dessinga (Franciscain), aux éditions Edilivre

Ce qui peut, d'emblée, susciter la curiosité des lecteurs c'est avant tout son titre: Entre la persévérance et l'abandon. Ce roman de 130 pages,  relate l’histoire d’un jeune-homme, Joseph O., confronté à la difficulté de vivre dans un monde où rien n’est donné au hasard et dans une société close et bouclée dans laquelle seuls les « élus » et les « chanceux » ont droit à la parole, à l’instruction, au bonheur...bref, à la vie. Contre vents et marées et avec une obstination sacrée, il se fraie un chemin dans le rocher, se crée un futur, touche le bout du tunnel et se forme une famille. Etrange destin, au moment où il s’apprête à commencer à vivre, enfin, avec les siens, la guerre vient briser son rêve de bonheur et son aspiration à la paix.

Au-delà de la fiction, on s'en rend facilement compte, l’auteur, dans un style à la fois pétillant et fleuri, teinté d’humour et de bonne humeur, dessine et dresse le tableau d’une société dans laquelle, sans parrainage, les structures de découragement et les mécanismes de freinage annulent et brisent toute audace, tout esprit d’entreprise et tout effort de changement et de réalisation de soi. Bref, c’est le drame d’une société qui ralentit nos efforts et multiplient nos sacrifices par zéro. En osant vivre, à tout prix, Joseph O. nous laisse, par son audace et l’exemple de sa vie, le manifeste du courage, de la persévérance et de l’effort et nous enseigne, du reste, que dans la vie, il faut oser, toujours oser, ne fût-ce qu’oser, par honneur, par devoir et par amour. Tout simplement. Plutôt que d'une simple lecture, ce roman est à méditer car il donne à penser.