L'Abbé Bertin Foueti nommé Vicaire général

 

L’Abbé Bertin Foueti nommé Vicaire général

 

Mgr Louis Portella Mbuyu, évêque de Kinkala, a publié le 19 juillet 2013, les affectations et les nouvelles équipes pastorales pour les ouvriers apostoliques de son diocèse, au titre de l’année pastorale 2013-2014. Dans ces affectations, l’Abbé Bertin Foueti est nommé vicaire général, en remplacement de Mgr Bienvenu Manamika Bafouakouahou, devenu évêque de Dolisie. L’Abbé Foueti était jusqu’ici curé de la cathédrale Sainte Monique de Kinkala, poste qu’il assumera cumulativement avec sa nouvelle charge. Il est le troisième prêtre de ce diocèse rural, érigé le 23 octobre 1987 par le Pape Jean Paul II (de vénérée mémoire), à occuper cette charge, après les abbés Olivier Massamba Loubelo et Bienvenu Manamika Bafouakouahou.

 

Qui est l’Abbé Bertin Foueti?

 

Ordonné prêtre le 3 juillet 1994, à la place mariale de la cathédrale Sainte Monique de Kinkala, par Mgr Anatole Milandou, premier évêque résident de Kinkala, l’Abbé Bertin Foueti a travaillé, comme fidei donum, dans le diocèse de Ouesso. Il a servi comme vicaire à la cathédrale Saint Pierre Claver de Ouesso, de 1994 à 1995, curé de la paroisse Saint Joseph Ouvrier de Mokéko et coopérateur à la paroisse de Sembé, de 1995 à 2000. C’est en 2000 qu’il quitte son pays, pour la France, où il a décroché une licence en Sciences de l’éducation, à l’Université Pierre Mendès de Grenoble. Tout en étant sur le banc de l’école, il est prêtre coopérateur à la paroisse Notre-Dame de l’Espérance de la même ville.

 

En 2005, à la demande de son évêque, Mgr Louis Portella Mbuyu, l’Abbé Bertin Foueti quitte la France pour l’Italie et s’inscrit à l’Institut de liturgie Saint Anselme de Rome ;il en sort avec une licence. Rentré au pays en 2008, il est nommé curé de la paroisse Saint Matthieu de Mbanza-Ndounga, jusqu’en 2010, paroisse qu’il quitte, suite à sa nomination comme curé de la cathédrale Sainte Monique de Kinkala. Professeur visiteur de liturgie au grand séminaire de théologie Cardinal Emile Biayenda de Brazzaville, l’Abbé Bertin Foueti est reconnu comme un grand bâtisseur. Partout où il passe, il laisse des empreintes en termes de construction d’édifices. Sous sa direction, et ce en un temps record, le visage de la paroisse cathédrale de Kinkala s’est métamorphosé.

 

Toujours souriant, disposé à rendre service, attentif au prochain, le nouveau vicaire général de Kinkala incarne l’esprit d’une véritable fraternité sacerdotale dont il est désormais le gardien, sur le plan diocésain. 

 

Abbé Eric Paul GOMA